« Au cœur de cette épreuve nous proclamons notre espérance » - le message œcuménique de Pâques

Publié le par la paroisse

C’est un message de foi, de solidarité et d’encouragement que le Conseil d’Églises chrétiennes en France (Cécef), présidé par Mgr Éric de Moulins-Beaufort, le métropolite Emmanuel et le pasteur François Clavairoly, ont adressé le ce dimanche de Pâques 12 avril, alors que les chrétiens célébraient la Résurrection du Christ.

Alors que le monde « est entré depuis plusieurs mois dans la lutte contre le coronavirus », les responsables du Cécef assurent de leurs pensées et prières « les malades et tous ceux qui ont perdu un parent ou un proche. » « Cette pandémie révèle le courage et le dévouement des médecins, des infirmières, des infirmiers, de tout le personnel des hôpitaux, des Ehpad, des cabinets médicaux, des chercheurs », écrivent-ils, saluant aussi ceux qui « par leur présence au travail et leurs gestes de solidarité, répondent aux besoins de tous, rendent de multiples services, font vivre l’économie de notre pays, permettent notre approvisionnement et assurent la cohésion de notre société. »

« Au cœur de cette épreuve nous proclamons notre espérance »

Évoquant « ceux qui vivent dans la rue », et « les migrants », les présidents du Cécef assurent prier « pour les autorités de notre pays et les dirigeants de toutes les nations, pour que sagesse et discernement guident leurs décisions et pour que les forces soient données à tous de mener leur mission. »

Alors que les chrétiens célèbrent Pâques sans pouvoir se rassembler dans leurs églises, leur regard « n’est pas ’confiné’ sur cette crise sanitaire ni sur (eux)-mêmes », écrivent-ils encore. « Au cœur de cette épreuve nous proclamons notre espérance », ajoutent-ils en un message de foi en Jésus-Christ qui « nous précède et vient à notre rencontre ». Celui qui « nous accompagne et suscite en nous la joie et la persévérance », « renforce en nous et entre nous la fraternité » « ouvre en nous la joie du partage et de l’attention aux autres. »

C’est donc en son nom que le Cécef encourage les chrétiens à être inventifs, « en cette période de distanciation », pour rester fraternels, solidaires, charitables et unis : « lecture commune de la Bible, temps de prière partagés, chaînes téléphoniques » sont autant d’idées suggérées aux fidèles, qui sont aussi exhortés à « tout mettre en œuvre pour être disponibles auprès de celles et ceux qui en ont le plus besoin, en mutualisant les ressources et les moyens disponibles en cette situation de confinement. »

Reproduction : Bienheureux Fra Angelico, Les saintes femmes au tombeau (détail)

Publié dans Billet de confinement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article